De Paris à Bangkok : en route pour de nouvelles aventures

Categories ASIE, Thaïlande

Trois ans pile après ma 1ère fois à Bangkok, j'y remets les pieds dans des conditions similaires : billet d'avion pris il y a une semaine, séjour de 2 jours seulement (à l'époque pour obtenir mon visa en express pour le Myanmar) le temps de me remettre du jet lag et surtout de ma très chargée/intense semaine de préparatifs. Je retrouve vite mes repères dans cette mégalopole : la chaleur des thaï et la chaleur tout court (35ºC au compteur, adieu pull et jean, sortez les tongs!), son métro (sur-climatisé), la street-food qui vous chatouille les narines. Bref la ville idéale pour démarrer un road trip en douceur.

Au programme : le festival des Lumière Loy Krathong qui a lieu une fois par an lors de la 12ème pleine lune → 1er échec contrairement à ce que j'ai pu lire dans les guides et blog il ne se fête quasiment pas à Bangkok (pas de lâcher de lampions, juste quelques fleurs et bougies mises à l'eau dans la rivière).

Wat Arun de nuit → 2ème échec il est couvert d'échafaudages et de fait non éclairé la nuit

China town pour son effervescence → 3ème échec on est lundi et 90% des boutiques sont fermées.

Décidément la Thaïlande m'en veut de lui avoir fait faux bond en 2013 ! Et bien ce sera encore une fois pour plus tard, car j'ai prévu de filer directement au Cambodge.

Pour rejoindre Siem Reap la journée commence à…5h du matin avec les ingrédients suivants :

  • 255km en train jusqu'à Aranyaprathet
  • ​10min de tuk-tuk pour rejoindre la frontière de Poipet
  • 1 visa "on arrival"
  • 150km de taxi collectif
  • 1 soupçon d'arnaques
  • 1 bonne dose de patience

Tout s'enchaîne très vite bien et 12h plus tard, notre quatuor (une anglaise et un couple de français rencontrés à la frontière) se pose enfin pour déjeuner et planifier la journée de demain.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *