Slow attitude à Pai

Categories ASIE, Thaïlande

Pai est un gros village entouré de collines, situé au cœur de la la province de Mae Hong Song, au nord-ouest de Chiang Mai. Pour y accéder pas d’autre choix que d’emprunter la fameuse route route 1095, très belle mais TRÈS sinueuse. Pas moins de 700 virages en épingles plus tard, nous arrivons (bien brassées) dans son centre ville qui se résume à seulement quelques rues.

Nous rejoignons notre auberge « Pai Circus School », excentrée du centre ville et véritable petit havre de paix pour backpackers hippies (ou pas !). C’est une sorte de camping avec de simples petites huttes en bambou, petite piscine avec vue sur la vallée, cours de yoga le matin, de cirque l’après-midi et le soir spectacle de bolas enflammées. Le lieu idéal pour se mettre au vert et c’est d’ailleurs pour cela que c’est devenue LA destination en vogue des voyageurs au long cours. Paraît-il du moins, car on n’a pas encore croisé grand monde.

C’est en fin de journée que Pai se dévoile, en quelques minutes, ses rues s’animent : s’installent d’innombrables stand de « street-food », les échoppes de souvenirs et de vêtements lèvent leur store, les bars et les restaurants se remplissent. C’est une autre ville grouillante d’activité et cosmopolite que l’on découvre, où se mêlent joyeusement touristes et locaux. Du chinois du Kuomintang tenant un stand de crêpes, aux femmes portant le foulard islamique confectionnant des empanadas en passant par la mamie thaïe qui fait des omelettes dans des feuilles de bananier. On découvre aussi la boisson à la mode dans la région : différentes variétés de thés thaïs servis dans des troncs de bambou découpés. Bref, tout est possible à Pai ! Et on pourrait passer des journées à ne rien faire d’autre que prendre son temps, déambuler le soir dans ces ruelles pleines d’animation et goûter aux innombrables spécialités culinaires d'ici et d'ailleurs.

Ou bien, on peut aussi faire les deux ! On profite des cours qu’offre notre guesthouse, pour se remettre au yoga, s’ensuivent quelques heures de farniente et puis on part en scooter parcourir les alentours. On commence par le Canyon de Pai, rien à voir avec le grand canyon hormis la teinte orangé mais il offre une belle vue sur les collines environnantes. Et le lendemain, on recommence : yoga, farniente, puis direction cette fois vers les sources d’eau chaudes que nous a conseillées notre loueur de scooter (qu’on retrouvera là-bas d’ailleurs !). Il en existe plusieurs dans le coin,  les « Sai Ngam Hot Springs » sont les moins connues et donc les moins fréquentées. Plusieurs petits bassins naturels et peu profonds à une température de 40ºC…le rêve AB-SO-LU. Depuis mon départ une seule chose de confort me manque ce  sont les bains, là je suis comblée c’est un cran au-dessus !

On rentre en ville et on parcoure une énième et dernière fois ses rues, demain nous quittons Pai et c’est aussi le moment venu de quitter Virginie, nos routes se séparent ici après 6 semaines de voyage ensemble.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *